Les infections des voies urinaires / Cystite

La vessie – un organe à protéger

La vessie stocke l’urine produite par les reins jusqu’à son évacuation par l’urètre. Afin que les agents pathogènes ou les substances nocives n’endommagent pas la vessie, la paroi interne de cette dernière dispose d’un revêtement de protection naturelle: la couche de glycosaminoglycanes, ou sous forme abrégée couche de GAG, dont un des constituants essentiels est l’acide hyaluronique. Cette couche est formée par les cellules transitionnelles de la vessie et empêche par sa très haute densité que des micro-organismes et d’autres substances nocives entrent en contact avec la muqueuse de la vessie (urothélium). Certaines affections s’accompagnent de défauts dans cette couche de protection. Il peut en résulter des inflammations du tissu vésical qui sont très douloureuses, entraînent un besoin fréquent d’uriner et nuisent ainsi fortement à la qualité de vie. Le traitement vise alors à fermer les zones endommagées dans la couche de GAG pour rétablir sa fonction protectrice.

Les causes d’une vessie malade

Les défauts décrits ici dans la couche de GAG des voies urinaires et les troubles associés trouvent leur origine dans diverses causes. La cystite interstitielle (CI) est un des tableaux cliniques. Contrairement à l’inflammation typique de la vessie, elle n’est pas provoquée par des bactéries, ce qui la rend difficile à diagnostiquer. La CI s’accompagne généralement de fortes douleurs ainsi que de fréquents besoins d’uriner. De nombreux patients ont un long parcours douloureux derrière eux avant d’arriver au bon diagnostic. Cela vaut également pour d’autres cystites chroniques. Les patients souffrent de manière récurrente, souvent à seulement quelques semaines d’intervalle, d’inflammations vésicales douloureuses qui ne répondent pas ou seulement pour une courte durée à un traitement par antibiotiques. L’instillation de préparations d’acide hyaluronique peut favoriser la régénération des zones endommagées de la paroi vésicale et éviter les rechutes.

L’ acide hyaluronique − le coup de pouce naturel pour un corps sain

L’acide hyaluronique est un constituant important de la couche protectrice de la paroi vésicale. L’acide hyaluronique possède une structure moléculaire très dense, peut lier beaucoup d’eau et présente d’autres caractéristiques spécifiques qui ont les effets suivants dans les voies urinaires:

• Formation d’une barrière naturelle de défense contre les agents pathogènes et de protection de la muqueuse vésicale
• Inhibition des processus inflammatoires
• Aide à la régénération de la couche de GAG protectrice
• Atténuation fiable des troubles douloureux