Actualités

02-05-2019

20 ans d’engagement d’une fondation actionnaire et humanitaire unique en France

Le 6 avril 1999, la Fondation Pierre Fabre était reconnue d’utilité publique par l’État. La volonté de son fondateur, Pierre Fabre (1926-2013), était alors de combler les inégalités d’accès à la santé entre le Nord et le Sud. Actionnaire majoritaire du Groupe Pierre Fabre, exclusivement dédiée à sa mission humanitaire au service des plus démunis, la Fondation Pierre Fabre est unique en France dans le paysage des fondations.

20 ans après, le constat que faisait Pierre Fabre a gardé toute son actualité et a amené la Fondation qui porte son nom à étendre son action dans plus de 17 pays.

À l’occasion de cet anniversaire, la Fondation Pierre Fabre retrace son histoire en podcasts. Membres de la Fondation, partenaires, experts se relaient au micro pour raconter deux décennies d’engagements sur le terrain pour permettre aux populations des pays du Sud un meilleur accès aux médicaments et aux soins de qualité. D’avril à septembre 2019, six podcasts reviennent sur les origines de la Fondation et ses domaines d’interventions.

Dans le premier épisode, une archive sonore de Pierre Fabre nous éclaire sur l’origine de son engagement et ce qui l’a conduit à créer cette fondation il y a 20 ans. Pierre-Yves Revol, Président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice Garrette, Directrice Générale, détaillent ce qui la rend unique en France et avec un champ d’intervention spécifique.

En 1995 au Niger, de faux vaccins contre la méningite sont administrés aux populations locales lors d’un épisode épidémique. Il s’agit d’un des cas les plus graves d’usage de faux médicaments enregistré avec près de 3 000 décès. Pierre Fabre, présent au Niger durant cette période, constate personnellement l’inefficacité de ces vaccins et décide de s’engager pour réduire les inégalités d’accès à la santé entre le Nord et le Sud et notamment de lutter contre les faux médicaments. 


Écoutez le 1er épisode